CLIQUER SUR LES IMAGES…..

Mes photographies sont souvent des « traces » de différentes actions (photos prises par moi ou pas). Mes premiers découpages consistaient à évider une photographie. Supprimer chaque oiseau présent sur l’image. Ensuite je me suis lancé sur la page planche. Le papier est découpé au scalpel, je dessine avec cet outil. J’aime triturer les cerveaux, trancher des cœurs, il y a toute une symbolique dans le fait d’enlever pour mieux faire apparaître. C’est par le vide que l’image est visible. Des ombres, un papier blanc et mur blanc. Dans la dernière série « foule », dans certains découpages, j’ai intégré un peu de couleur. En superposant deux papiers, un blanc sur un couleur, la tranche du découpage se colore, ici, du noir et du gris. De plus, certaines petites zones sont restées colorées. En effet, j’ai enlevé la matière du papier blanc, mais pas celle du papier coloré en dessous, ce qui fait que nous avons trois plans: le blanc, le papier coloré et le mur. Les gravures ont toutes été effectués lors d’un stage de 6 mois à l’arthotèque de Nîmes, deux y sont restées en exposition.

Découpage, dessin, gravure, autres 2 dimensions | 2010 | travaux