Pour créer les installations je n’ai pas de matériaux précis, ce sont très souvent des œuvres in situ, qui ne « vivent » que le temps de l’exposition, souvent grandes, ne pouvant les stocker faute de place (je n’ai pas d’atelier), la plupart sont donc détruites à la fin de chaque exposition. Parfois, je reproduis un travail déjà réalisé, mais celui-ci n’est jamais refait à l’identique, ce n’est donc pas une « redite », mais une reformulation du propos. Cette idée d’éphémère a toujours fait partie de mon travail.  Réaliser une œuvre uniquement pour un lieu, un espace, un temps donné.

CLIQUER SUR LES IMAGES…..

 

Installation/Sculpture | 2010 | travaux